dimanche 20 mars 2016

Lettre aux jeunes parents : les experts.

Je me souviens parfaitement à la naissance de mes 2 enfants, avoir eu une grande confiance en les experts (je parle notamment des pédiatres et autres sages femmes, gynécologues et autres nounous de crèches, pas de Miami... pfff, encore une vanne bien trop pourrie comme introduction.)

"L'hexavalent est un vaccin très bien foutu, je ne fais plus que par lui tellement je suis satisfaite de ses résultats. Les enfants le tolère très bien.
Ah et... si on pensait aux vaccins varicelle et rotavirus?"

De belles couleuvres à avaler...

... que j'ai avalées (et je ne parlerai pas de la gentillesse de certaines sages-femmes quand on décide soi-même de la position d'accouchement, ou du gynéco que l'on a dérangé pendant une soirée entre amis et qui nous en veut tellement qu'on est pratiquement certaine de l'avoir vu nous faire un fuck en douce.)

Autour de moi, je n'avais personne dans "l'alternatif," personne qui pouvait me crier de faire attention. Au contraire! En allaitant, j'étais devenu l'extraterrestre de la famille et de mes amis...

Pourquoi se méfier? Ne sont-ils pas des experts c'est à dire des personnes qui ont voué leur vie à la science?

Eh bien, moi aussi j'étais une experte (si si j'te jure.) Mon domaine de prédilection était la chimie analytique et j'ai même enseigner en fac (avoir des élèves de 20 ans qui peuvent entièrement se reposer sur soi est vraiment très très étrange.)

Bref, les experts sont experts en ce qu'on leur a enseigné (et là, nous ne pouvons pas trop nous prononcer sur la qualité de l'enseignement en question, j'ai quelques doutes parfois). Par contre, ils doivent se tenir au courant des dernières avancées. Et ils le font en lisant des publications.

Attend, j't'explique!



Les publications, ah.... les publications (une publi dans le jargon) c'est un peu la clef pour toutes les portes intellectuelles. En gros, quand tu es un expert, ta célébrité va dépendre d'elles. Il faut publier un max et si possible de bonne qualité, voir révolutionnaire pour faire parler de toi (et si ta publi est citée dans d'autres publi, c'est jackpot, tu gagnes un max de points et je ne ris pas hein, c'est vraiment compté en termes de points.)

Dans une publi y'a quoi?

Il y a les résultats de tes expériences (pas toutes, hein, on est d'accord que tu devra faire un choix et ne garder que les meilleures, c'est à dire celles qui coïncident le mieux avec tes propos. Les autres tu les laisses au fond du tiroir, ou mieux encore, tu les efface du pc!) et les conclusions que tu en tires.

Simple comme bonjour.

Sauf que, oui, les conditions de publication ne sont pas forcément les mêmes pour tout le monde (en fait, si tu es une grande entreprise et que tu connais bien les rouages, tu peux presque dire n'importe quoi et tu peux être publié. Si tes expériences et tes résultats ne fonctionnent par pour d'autres, tu ne sera pas cité dans d'autres publi, mais tu t'en fou parce que ta publi est sortie.)

Pourquoi tu t'en fou?

Parce que le monde des experts n'est pas si louable que cela. Les entreprises font souvent appellent à des experts pour publier des résultats d'avancées technologiques (mais euh... oui, l'expert est payé par sa propre boîte qui peut donc décider de mettre ce qu'elle veut.) La publi n'est donc plus vouée à l'avancement de la connaissance de l'humanité mais en simple... pub.

Oui, la publi, sacro sainte bible, est juste bonne à être de la pub!!!!! Amen!

A mon tout petit niveau, c'est quelque chose dont je me suis approchée. Une entreprise de fin d'étude (de master) m'a fait bossé comme laborantine pendant 6 mois (donc pas du tout niveau master), puis m'a refilé des résultats pour que j'édite un rapport poussé comme si j'avais bossé en recherche et développement (ce qui était un peu prévu à la base, mais bon, les stagiaires c'est de la bonne main d'œuvre pour pas cher, autant en profiter). Cette entreprise d'ailleurs, est également capable de fournir à ses clients (comme le Bas-Rhin, rien de moins) des résultats plus acceptables que ceux obtenus (parfois royalement mauvais en premier test.) L'entreprise en question? Oh, rien que de l'analyse d'eau de consommation...



Malgré cela, j'ai cru moi aussi en ces experts de la petite enfance.

Je ne me suis réveillée que tardivement alors que moi aussi j'ai fait des études et passer des examen où il faut se contenter de recracher tel quel ce qu'on a appris en cours (tu veux passer à l'étape suivante, merci de ne pas discuter dans ta copie, allez soit gentil, garde ton avis pour toi.) Oui, c'est comme ça qu'on fabrique les experts. Une quantité astronomique de savoirs à recracher. Et... c'est un peu près tout. Alors, plus tard, dans son boulot, il continuera à faire la même chose! L'expert avalera ce qu'on lui dira d'avaler, de recracher dans la même forme ce qu'il y a à recracher, parce qu'il est borné à ce rôle. 

Et les entreprises l'ont bien compris!

"Merci de recracher le contenu de cette publication payé par cette grosse entreprise pharmaceutique, contre ce magnifique voyage dans les Maldives."

Oui, cette pédiatre a lu cette pub, pardon, cette publication qui estime le vaccins hexavalent au top de ce qu'il se fait de mieux. Elle va donc recracher ce qu'elle a lu (et s'éclater aux Maldives, youhou!)

(à l'époque de la création de sunshine il était possible de voir les cadeaux obtenus chez les différents praticiens. J'avais pu consulter les miens et avait eu quelques surprises. Aujourd'hui, les fichiers sont devenus anonymes, mais les cadeaux sont une réalité aux chiffres impressionnants : http://www.regardscitoyens.org/sunshine/)

D'un autre côté, il y a les publi que personnes ne veut prendre en compte (pas de Maldives à la clef.) Oui, parce qu'il existe encore, parfois, de vrais scientifiques qui font des hypothèses un peu folle, à contre courant... parfois mêmes, les résultats recoupent celles d'autres publi, dans d'autres pays, elles aussi non payés par de riches labos suisses!

Et le souci, ce sont justement ces hypothèses révolutionnaires. Parce que, le monde des experts est un petite monde, et si tu ne fais pas comme les autres, tu sera vite cataloguée comme fantasque (quoi de moins scientifique qu'un être fantasque... horreur!)

Affirmer que le bien être du nourrisson passe par le sommeil partagé c'est donc se ranger parmi les experts "originaux". On vous dira le plus souvent que bébé DOIT dormir seul dans son lit et qu'en tant que parent vous devrez le laissez pleurer. Oui, qui voudrait d'un enfant capricieux qui réclame des jouets dans un supermarché à l'âge de 4 ans? Ah, on t'avait pas prévenu? Même si tu force ton enfant à dormir seul dans sa chambre dès ses 1ers jours, je te promets qu'il va tout de même pleurer en voyant les beaux rayonnages de jouets à 2 m de ses petites mains!

Bref, je pense qu'il serait temps de douter de nos experts avant de leur accorder notre pleine confiance. 


Et quand je vois de jeunes parents qui me demande un petit conseil, je ne leur dis qu'une chose : avec TON enfant c'est TOI l'expert (et je t'assure que ce conseil là à fait pleurer quelques mamans de soulagement.) 

Vous ne me croyez pas? Alors, utilisons la métaphore de la voiture. Oui, un garagiste connait parfaitement la mécanique de ta voiture. Mais vas-tu chez le garagiste pour remplir ton réservoir? Non! Quand il est vide, que ta voiture le réclame, tu remplis son réservoir, c'est évident.

Imaginons maintenant cette scène improbable : ton garagiste te dis de ne remplir le réservoir que tous les 500km. Or, tu vois le réservoir vide à 300... tu ne vas pas te dire "bon, il m'a dit d'attendre les 500, je vais tenir jusque là, il sait tout de même ce qu'il dit, il est garagiste!" 

NON. Tu sais très bien qu'elle va finir en panne! Tu ne vas pas l'écouter, tu ne va même pas lui passer un coup de fil pour lui raconter ton problème... 
tu vas 

juste 
aller 
à la pompe.

Alors quand je lis encore que des pédiatres affirment qu'il ne faut donner le sein que toutes les X heures ça donne ça :



Ce garagiste là, n'a aucun savoir sur la consommation de mon adorable voiture.

Sur le coup là, c'est MOI l'expert.


Bon courage les jeunes parents :) la route est pleine d'experts qui ne tiennent justement pas... la route!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire