mardi 16 décembre 2014

Tuto des étoiles de fenêtre

Etoile Steiner Waldorf

Oui, j'abuse! Les tutos d'étoiles fleurissent partout... je mets en ligne celui de notre grande étoile sur la porte malgré tout, pour ma gentille voisine :)

Tuto adapté du site gardenmama :


Top départ avec 8 carrés. Pour notre grande étoile j'ai choisit du papier de soie, parce qu'il se trouve que j'en ai toujours des tonnes dans l'atelier! Du papier transparent à mosaïque sera plus facile à coller ;) Les dimensions sont plus restreintes cependant. Ici petite folie puisque nos carrés font 21cm (mon numéro porte bonheur.)


Pliage sur les 2 diagonales. Retour au carré. 


Sommet au centre.


Prendre l'arrête supérieure et la ramener sur la marque de pli centrale.


Idem pour l'autre côté. C'est déjà fini!


... ... ... on recommence!



La phase collage est plus délicate avec le papier de soie. Avec les bâtons de colle, le papier déchire. Avec la colle liquide, ça gondole. J'ai choisit de gondoler... en attendant un joli coffret de papier stransparent (je précise au cas où, vraiment, tu aurais loupé le premier clin d'oeil, c'est une dédicace pour toi chéri, si jamais tu hésite entre 2-3 cadeaux de Noël...)



Après séchage! L'étoile géante prend toute la place pour accueillir originalement nos invités.

Bien entendu, on peut varier les couleurs et les formes d'étoiles... voici nos essais (un edit car l'image n'avait pas chargé,  oups!)


Etoiles Steiner-Waldorf

dimanche 14 décembre 2014

Une illustartion du cerveau compréhensible pour les enfants

L'article du blog ensemble naturellement, que vous pouvez retrouvez ici, comporte également une vidéo très intéressante et très compréhensible par les petits. 

A voir donc en famille pour mieux comprendre la façon dont fonctionne notre cerveau!


samedi 13 décembre 2014

va te calmer dans ta chambre

Aujourd'hui, un partage du blog ensemble naturellement d'un texte très inspirant sur la parentalité positive :

Va te calmer dans ta chambre! 

Face à un comportement où vous vous sentez impuissant, les réactions de stress sont activées (sécrétion d'adrénaline, et réaction d'attaque, de fuite ou d'inhibition).
Excédé, vous pouvez avoir des réactions automatiques et envoyer votre enfant se calmer dans sa chambre.
Voyons un peu ce qui se passe.
DU COTE DES PARENTS
Une situation ou un comportement ne vous convient pas, nous avons donc vu que vos réactions au stress s'activent. Votre enfant n'est pas insupportable, votre enfant n'est pas difficile... vous êtes sous stress..."JE suis sous stress".
  • Qu'est ce qui vous insupporte, vous dérange?
  • Quel est votre besoin insatisfait qui vous met tant en colère? Besoin de respect, de calme, de reconnaissance, de repos...
"Vivre avec un tout-petit, à un âge où "être raisonnable" n'existe pas encore, peut être éprouvant et demande une patience renouvelée quotidiennement. Il deviendra "raisonnable" progressivement, avec encore des moments de fortes turbulences vers 3-4 ans pour accéder à une phase beaucoup plus stable émotionnellement à partir de 5,6 ou 7 ans, le fameux "âge de raison".
Savoir être calme, réconfortant dans ces moments-là peut être difficile pour un certain nombre de parents. Si l'on n'y parvient pas, cela peut s'apprendre. Des groupes de paroles de parents peuvent soutenir et aider à trouver les manières d'être qui conviennent à leur enfant."
Catherine Gueguen - Pour une enfance heureuse
DU COTE DE VOTRE ENFANT
Votre enfant n'est pas difficile, c'est son comportement qui est difficile.
Que peut-il se passer? Pourquoi est-il comme cela?
  • Le manque d'information
    Parfois nous ne prenons pas le temps de donner de l'information à nos enfants, ils peuvent se trouver face à des situations délicates. Prenez le temps d'informer votre enfant, de décrire des situations, d'anticiper des évènements...
  • Il vit des moments difficiles
    Vous êtes la figure d'attachement de votre enfant, sa base de sécurité. En confiance prés de vous, il va oser se libérer, décharger, exprimer ses émotions, ses ressentis.
    Pour aller plus loin "Non, votre enfant n'est pas difficile!"

" Envoyer l'enfant se calmer dans sa chambre quand il est traversé par des émotions pénibles est ressenti comme un rejet. Dans une famille, empêcher l'expression d'émotions négatives, des doutes, des angoisses, des colères n'instaure pas un climat de confiance, de compréhension. Une partie très importante de l'enfant ne sera pas entendue. Souvent à l'adolescence, parfois plus tôt, face à des questions ou des choix importants, il ne se confiera pas à ses parents, il cherchera refuge et compréhension ailleurs."
Catherine Gueguen - Pour une enfance heureuse

JE FAIS QUOI? 
Il est très difficile de rester calme face à un comportement dérangeant, cependant la priorité est de calmer votre réaction de stresspour pouvoir accompagner votre enfant.
CALMER-STRESS

Cela va probablement vous demander un peu d'énergie au début pour réactiver les recepteurs à ocytocine, puis cela deviendra de plus en plus automatique.
petage-de-plomb
Il est important de rester en lien avec votre enfant. L'envoyer dans sa chambre, le laisser seul avec cette accumulation d'émotions ne lui permettra pas d'être en confiance, d'être apaisé, d'apprendre à gérer ses émotions.
Cette solution peut fonctionner dans l'instant, cependant dans le temps, il sera incapable de gérer ses colères, angoisses et crises de rage, et son comportement dit "difficile" ne changera pas tant que son réservoir ne sera pas rempli. (Nous reparlerons du réservoir d'ici quelques jours)
Vous avez besoin de calme, d'être seul, de tranquillité, de lutter contre ces pulsions et tensions dans votre corps? Au lieu de l'isoler, isolez-vous! Dites-lui tout simplement "Je suis très en colère, je risque de crier très fort, je préfère m'isoler quelques temps pour me calmer et que je puisse prendre du temps avec toi."  
crier-chambre

ll n'est pas facile de chasser les automatismes, les habitudes, les méthodes ancrées depuis notre enfance. Dans un état d'impuissance (de stress), tous ces automatismes ressurgissent.
Soyez indulgents avec vous-même, avancez pas après pas.
Vous avez crié? Vous lui avez dit d'aller dans sa chambre? Rassurez-vous, rien n'est figé. Prenez le temps de lui expliquer "J'ai crié, tu as dû avoir peur, peut-être même que tu t'es dit que je ne t'aimais plus. Cela n'a rien à voir avec toi." 

jeudi 11 décembre 2014

Le nouveau vaisseau

Alors, oui, cela date de 3 semaines (hein déjà? ????) mais je voulais partager ces petites photos d'enfants concentrés!  
Et ce n'est pas à la maison que ça se passe : oui oui oui, il est nouveau (le Vaisseau) et donc à redécouvrir (en partie!)




Une jolie occasion de se rencontrer entre familles IEF. Les enfants étaient contents de retrouver leurs copains :) un peu moins lorsqu'ils n'ont pas retrouvé la fameuse maman kangourou!



Si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire pour nous dire quand vous souhaitez y passer histoire de renouveller la rencontre :) et pssst, y en aurait-il parmis vous qui avez le pass annuel? Vous y allez en moyenne combien de fois par mois? Je suis vraiment bien tentée...

lundi 8 décembre 2014

Tuto des mangeoires

Alors que novembre est enterré (et avec lui la brume qui nous entoure de mystère et me donne l'impression de vivre un film de Tim Burton, en vrai) nous fêtons chaque jour la période de l'avent, pleine de richesses (alors je suis très en retard sur le blog, je vais axer ce post uniquement sur le tuto des mangeoires à oiseaux façon naturelle,...)
Z'êtes plutôt sleepy hollow ou Édouard aux mains d'argent vous?

Ouf, les aventures de notre quotidien, si elles ont le méritent d'exister (oh que oui!) ne sont pas aussi dingues que dans l'univers particulier de Burton...

On se contentera cette semaine de l'aventure du nourrissage des oiseaux. Aventure épique avec un léger manque de courage des enfants, qui ont totalement paniqués lorsqu'ils se sont aperçus que la margarine ne partait pas vraiment à l'eau. Une scène mémorable! !

J'en rigole encore...

Alors, nous voilà aux portes de l'hiver,  de plus en plus nuit, de plus en plus froid... prenons soin des autres et, ici en particulier, des oiseaux!

Petit tuto tout simple en images :)

Des pommes bien ouvertes, des graines de tournesol. Celles que nous avons ramassés ont malheureusement pourries (trop d'humidité dans le garage... va falloir que j'aménage un endroit plus propice!)


De la margarine... J'ai pris la première du rayon sans trop me poser de questions...

On mélange à pleines mains les graines et la margarine. 
On remplit les trous des pommes et on noue de la ficelle.

On les accroche à un arbre... ou à défaut, à la fenêtre : système D!

Et l'on pourra profiter de la visite des oiseaux dans notre classe :)

jeudi 4 décembre 2014

Des enfants dans leur belle tour d'ivoire

Voilà une des remarques auxquelles je me retrouve parfois confrontée : "c'est bien beau ton style éducatif, mais il faudrait bien qu'à un moment donné tes enfants quittent leur tour d'ivoire!"

Alors comme je suis une fan de l'histoire sans fin,  j'ai imaginé mes enfants là-dedans! (mais si rappelle toi, à la fin du premier épisode Atryu arrive à la tour d'ivoire... alala, toute ma jeunesse!)
L'IEF serait vivre comme la petite impératrice? Source

Mais revenons dans la réalité! Maintenant que je me sens bien dans mes baskets en ief et que les doutes sont passés, ce genre de remarques ne me déstabilisent plus comme au début.
C'est donc de façon très zen que je me suis entendue répondre cette citation :

"En tant que parents, ce n'est PAS notre boulot d'endurcir nos enfants pour faire face à ce monde cruel et insensible
C'est notre boulot d'élever des enfants qui rendront ce monde un peu moins cruel et insensible."

LR. KNOST

Des mots si justes, si touchant (j'avoue que je n'ai pas donner l'auteur, ça se trouve on va croire que c'est de moi ;)...

Je pense qu'il n'y a vraiment rien d'autre à ajouter, non?! Ou peut-être simplement, que très sincèrement j'y crois :)