vendredi 29 juin 2012

Poney Ranch


 Quand on a 3 ans et que l'on veut faire du poney pour la première fois, où va-t-on?
...
A Herrbsheim!

Et nous voilà partis. Voici un petit aperçu photographique d'une demi-journée dans ce parc...


Le parc regroupe de nombreux animaux. Le long de la ballade en poney on peut ainsi découvrir des daims et certains animaux de la ferme :
Le taureau, lui, est caché parmi les jeux dans une autre partie du parc...

Des jeux : beaucoup de jeux (balançoires debout, à plusieurs, toboggans géants, ...) ainsi que les trampolines de l'entrée!

Et bien sûr, la raison pour laquelle la caravane parents, enfants et bagages se déplacent : les poneys! Et il y en a pour tous et pour tous les goûts (des grands, des petits, des blancs, des noirs, des bruns). Quelle fierté de monter un poney... Les parents ne sont pas en reste, puisque c'est eux qui font marcher l'animal (tant bien que mal) au pas.

Aaaaahhhh, que cela fait du bien de voir ses enfants apprécier une telle demi-journée!

Pour plus d'information, une petite vidéo est disponible ici http://www.alsace-des-petits.fr/parcs_animaliers/poney_ranch_herbsheim_67

J'en profite pour vous dire à quel point ce site est magique pour les petits alsaciens avides de découvertes! N'hésitez pas à plonger dans les nombreuses idées de ballades. Plaisir garantie!

Une classe Montessori 2/2


3) La classe : place au réel et à la nature

L'atmosphère qui doit se dégager d'un tel lieu est la chaleur! Souvent, les parents n'ont pas le droit d'y pénétrer : la classe appartient aux enfants et à eux seuls, comme le lieu sacré de leurs apprentissages...La classe doit être accueillante et est très vivante! L'enfant est entouré de choses qui grandissent avec lui (animaux, plantes) et dont il peut prendre soin.

Seules sont exposées la nature et la réalité. Dans le but de comprendre et d'absorber les limites du monde réel, une classe Montessori fait peu appel à la fantaisie (pas de livre sur un ours qui parle, pas de cuisine en plastique où il est impossible de faire la cuisine). C'est seulement à l'âge de 6 ans qu'un enfant sait faire la différence entre le vrai et l'imaginaire. Avant, il s'agit de ne pas tout mélanger...

Pour aider dans le choix du matériel, celui-ci est regroupé selon le domaine d'intérêt (langage, sciences) et est classé dans un ordre de difficulté croissant. Son utilisation suit ce que Maria Montessori a appelé, un "cycle d'activité" qui comprend les étapes suivantes :
- l'enfant cherche, seul, le matériel. Celui-ci doit être trouvé sans pièce manquante ou cassée;
- il réalise le travail sans être interrompu par un camarade ou par l'adulte;
- le matériel est remis à sa place. Si l'enfant n'a pas réussi à réaliser l'activité, il ne lui est pas demandé de la remettre correctement, mais au moins à sa place. Par exemple, la tour rose est rangée dans le bon ordre. Si l'enfant ne réussit pas à la remettre dans cet ordre, ce n'est pas grave! L'adulte le ferra, sans que celui-ci s'en aperçoive (au risque d'être vexé si c'était le cas) afin que le prochain enfant puisse prendre un matériel correctement rangé (ce qui lui permettra de mieux visualiser si lui-même fait une erreur en travaillant.)

4) Le matériel

Tour rose marimonte.com
La caractéristique principal du matériel Montessori est l'isolement des difficultés (différentes tailles de barres mais même couleur, même bruit, même forme, même design...) Cela permet à l'enfant de mieux visualiser la notion à acquérir d'une part, mais aussi de percevoir l'erreur. L'erreur ne passe plus par l'adulte (avec tout ce qu'il y a de vexant, de honte, de déception, et autres sentiments négatifs lorsqu'on nous signale une erreur, sentiments qui se fixe pour ne plus s'en détacher ensuite de l'acte d'apprendre, et qui risque de conduire ensuite la personne à détester l'école dans sa vie d'enfant, et les apprentissages dans sa vie d'adulte). Le contrôle de l'erreur guide vers les bons gestes et permet de reconnaître ses propres fautes. Il place l'enfant au coeur de son processus d'apprentissage. Si l'enfant ne voit pas l'erreur, c'est qu'il n'est pas encore prêt, pas encore assez développé pour pouvoir réaliser l'activité. Réalisée au bon moment, il saura la reconnaître.

Le matériel évolue du plus simple au plus complexe, et ceci également en terme de design (les barres pour compter sont d'abord d'une même couleur, elles existent également en bleu et rouge (émergence de la notion d'addition) puis diminue en taille afin d'accompagner des additions plus abstraites).
Barres bleues onfaitlecolealamaison.blogspot 

Barres bleues-rouge aucoindescoinscoins.
Barres bleues-rouge en petit format kikilo

Autre originalité : il prépare de façon indirecte à de futurs apprentissages, notamment la lecture. Les activités de vie pratique sont présentées de gauche à droite, les boutons de préhension des puzzle favorisent une bonne tenue du crayon, plus tard (mémoire corporelle). Quand arrive le moment de ces apprentissages, une grande partie est déjà su, innée.

Dernière particularité, le matériel Montessori permet de sentir les notions concrètement avant de passer à l'abstraction (l'enfant voit d'abord la forme cube, en bois, puis le carré dans un puzzle, puis son tracé sur toute sa surface, plus tard son tracé sur les côtés uniquement, au trait fin).

Maria Montessori évoque la nocivité que peut avoir un trop grand nombre d'activités à disposition : l'attention peut être dissipée, l'exercice peut devenir trop mécanique (redondant par rapport à d'autres) ce qui causerait la perte de perception (et tout l'intérêt).

Voici les règles d'utilisation du matériel :
- le traiter avec respect (on le pose sur une table ou sur un tapis);
- un seul exemplaire (l'enfant apprend la patience, et se confronte avec des sentiments de frustration)
- on ne dérange pas un camarade qui travaille;
- les leçons d'utilisation sont individuelles;


Pour Montessori, le matériel doit permettre de mettre de l'ordre dans un chaos. Grâce à lui, l'enfant a la possibilité de travailler seul le plus possible, de ne pas être dépendant de l'adulte (aide ou approbation).

Après que l'enfant ait suffisamment travailler et intégrer les nouvelles notions, l'adulte procède à la leçon en 3 temps (voir).


Une classe Montessori 1/2

 Au contraire de nombreux autres pédagogues, Maria Montessori a laissé derrière elle, une méthode couvrant tous les domaines d'apprentissage (mathématiques, musique, grammaire, botanique, histoire, sciences....) Testée sur le terrain, elle a subi de nombreux essais, erreurs, rectifications, ajustements et adaptations sur pas moins de 3 continents (et toutes sortes de population). La doctoresse désirait que sa méthode reste à cette image : une pédagogie ouverte d'esprit, non figée car elle croyait intimement en une école sans cesse en mouvement.

La philosophie en laquelle elle croyait a fait ressortir diverses nécessités pour que l'enfant puisse se développer harmonieusement. D'après elle, l'enfance voit son intérêt, pour l'espèce, dans l'apprentissage des caractéristiques humaines comme la marche, mais aussi dans son adaptation en son temps/espace. Pour cette gigantesque réalisation, la nature a doté l'enfant de particularités telles que sont les périodes sensibles et l'esprit absorbant. Celles-ci doivent se conjuguer à un environnement attractif, source d'apprentissages et à une grande liberté. Comment les adapter au quotidien?


1) L'environnement

L'environnement ne se résume pas à un lieu. Il intègre les personnes vivant et évoluant avec l'enfant, et qui préparent pour lui ses différents espaces de vie avec attention. Ce point diffère avec de nombreuses conceptions éducatives (faire tout à la place de l'enfant, ou au contraire, l'abandonner à lui-même).

Ordre, clarté, chaleur...
1.1) Le lieu

Ce point arrive avant tous les autres, à cause de son importance dans la méthode. Cependant, il est nécessaire de garder à l'esprit que l'enfant ne va pas grandir parce qu'il est placé dans un lieu idéal mais bien parce qu'il possède en lui, cette loi de la nature qui  le pousse à grandir. C'est peu à peu seulement, que ce potentiel pourra se montrer aux autres.


1.2) Le guide : l'adulte encadrant

Il ne suffit pas de mettre un enfant dans un lieu où le mobilier est à sa taille et où les activités sont intelligentes et à sa portée. L'adulte encadrant doit savoir aider l'enfant dans ses apprentissages. Il doit être ouvert, ouvert à la vie et aux processus des développements de l'enfant. La préparation de la classe, qu'il réalise, doit être à son reflet : en évolution constante en fonction des besoins changeants des enfants.
Les activités doivent aller dans le sens des nécessités internes de l'enfant et doivent donc être présentées au moment où l'enfant en a besoin dans son développement : tout le challenge de l'adulte encadrant! Ce dernier identifie ces besoins par tâtonnements (en proposant), et par observation de la réponse (si l'enfant se concentre, répète, c'est gagné!)


2) Liberté

Pour que "l'adulte guide" puisse identifier les besoins d'un enfant, celui-ci doit se montrer tel qu'il est : vrai. Seule une atmosphère de liberté peut y conduire. D'autre part et puisque l'enfant possède en lui une loi naturelle qui le pousse à apprendre, seule une grande liberté va pouvoir lui permettre de laisser son instinct diriger son développement.

La liberté ne s'acquiert pas du jour au lendemain... Des apprentissages préliminaires sont indispensables pour y arriver : l'indépendance, la volonté propre et l'autodiscipline. Ainsi, les premières activités Montessori proposées à l'enfant s'orientent d'abord vers l'acquisition des gestes pratiques de la vie quotidienne (nouer ses lacets, verser de l'eau...) Sa volonté propre s'éduque ensuite par la réalisation d'un but, que lui-même choisit, en apprenant à coordonner ses gestes. En faisant attention à ce que l'adulte ne substitue pas sa volonté à la sienne! La discipline peut être acquise en donnant de nombreuses occasions de la développer : opportunité de travail, distinction entre le bien et le mal (intervention de l'adulte qui fixe des limites telles que seules les actions destructives sont restreintes, uniquement celles-là!)
Dans une classe Montessori, les enfants sont donc libres de bouger (se mettre assis par terre, sortir dans la cour, aller aux toilettes, ...), de parler (former des groupes d'activité, demander quelque chose à son voisin, ...) de choisir le travail (pour aider dans le choix, le matériel est très ordonné, voir ci-après). L'enfant est également libre d'aider un camarade. Avant toute utilisation, le matériel est présenté sous forme de leçon individuelle, une fois par enfant). Dans le but de ne pas interférer dans le choix (et donc dans l'instinct qu'à l'enfant à étendre telle caractéristique plutôt qu'une autre selon son stade de développement), une classe Montessori est totalement dénuée de compétition, punition et récompense (c'est ce dernier point qui est le plus difficile à accepter d'ailleurs).
Montessori pionnier du mobilier à la taille de l'enfant  

Cette liberté s'étend aux relations sociales. Il est ainsi possible pour l'enfant, de résoudre par lui-même ses conflits relationnels en minimisant les interventions de l'adulte (toujours dans une certaine limite). Les enfants éprouvent en effet, un grand contentement à faire face aux conflits, et de tester ses limites sur les autres.


Partie II par ici



mardi 26 juin 2012

Association Envol

Voilà une belle et grande nouvelle....

L'association est enregistrée depuis aujourd'hui!

Vous nous retrouverez donc sous le nom "Envol". Je vous laisse admirer notre logo...



Que de joies en perspective.... Le début d'une belle aventure :)

jeudi 7 juin 2012

La pédagogie en bref


Maria Montessori est née en Italie en 1870. Elle devint médecin, spécialisée en psychiatrie. Par des observations scientifiques d’enfants, elle réalisa une méthode basée sur le respect de l’individu.

Hier ( laoujetemmenerai.free.fr)
Voici quelques-unes de ces découvertes :
* Une ambiance de travail avec des tranches d’âges mélangés, sources d’apprentissages et
d’échanges
* Le libre choix d’une activité parmi une sélection
* Un environnement propre, ordonné, beau
* La concentration mentale
* L’amour de la répétition
* Les enfants préfèrent le travail au jeu
* Pas de sanction, pas de récompense
* L’amour du silence
* Le matériel didactique autocorrectif, de difficulté unique
* "Aide-moi à faire seul"


Aujourd'hui ( shhhmommysblogging.com)
Cette méthode a la particularité de faire disparaitre tout rapport de force entre l’adulte/le maître et l’enfant. L’apprentissage ne vise plus à remplir l’enfant comme un vase vide, mais à lui montrer à se servir d’outils afin qu’il accède, lui-même, à l’héritage de connaissance et savoir-faire transmis par l’humanité. Il s’agit de cultiver son propre désir d’apprendre.

Voici pour indication, réunies sous forme de tableau, les grandes différences entre l’enseignement Montessori et l’enseignement traditionnel :

l’enseignement Montessori
l’enseignement traditionnel
* l’éducateur a un rôle non intrusif dans la classe
* l’enseignant est au centre de la classe
* l’environnement et la méthode encouragent l’autodiscipline
* l’enseignant agit comme imposeur premier de la discipline
* l’instruction est principalement individuelle
* l’instruction est en groupe et individuelle
* les âges sont mélangés
* les groupes se font par tranche d’âges
* les groupes encouragent les enfants à s’enseigner et s’aider les uns les autres
* la plupart des enseignements sont donnés par l’enseignant
* l’enfant choisit son propre travail
* il y a un programme structuré pour l’enfant
* l’enfant découvre par lui-même les concepts avec du matériel autocorrectif
* l’enfant est guidé dans la conceptualisation par l’enseignant
* l’enfant travail aussi longtemps qu’il le souhaite sur le projet qu’il a choisit
* l’enfant a en général un temps de travail alloué
* l’enfant situe sa propre vitesse d’apprentissage
* l’allure de l’instruction est fixée par le groupe
* l’enfant repère ses erreurs grâce au matériel
* l’enseignant corrige les erreurs par la répétition et les récompenses
* l’enfant renforce l’apprentissage par la répétition de son travail et les sensations intérieures positives
* l’apprentissage est renforcé extérieurement
* il y a du matériel multi-sensoriel pour une découverte physique
* il y a peu de matériel pour le développement sensoriel
* il y a un programme structuré pour l’apprentissage de la santé et de l’environnement (cirer ses chausssures, laver la table,etc…)
* peu d’accent mis sur l’apprentissage de la santé
* l’enfant peut travailleur où il le souhaite, il se déplace dans la classe et parle à qui il souhaite (sans perturber le travail des autres) ; le travail en groupe est une volonté
* l’enfant a en général sa chaise personnelle ; on l’encourage à y rester tranquille, à écouter et à participer durant les leçons de groupes
* on organise un programme de présentation de la philosophie Montessori et de participation dans le processus d’apprentissage pour les parents
* l’implication des parents est volontaire
(source www.montessori.fr)

 Quelques personnalités ayant suivi l'éducation Montessori  : 

Les deux fondateurs de Google Larry Page et Sergei Brin
Le créateur et boss d'Amazon Jeff Bezos
Will Wright (jeux vidéo)
Le fondateur de Wikipédia Jimmy Wales

dimanche 3 juin 2012

La pédagogie Montessori : sommaire


La pédagogie Montessori : SOMMAIRE


En quelques mots 

Voici un résumé la pédagogie Montessori en quelques mots pour un tour d'horizon très rapide de la méthode : 2 minutes c'est tout : la pédagogie Montessori en quelques mots.


Vous trouverez ici des articles avec des petites explications des différents principes clés de la méthode, mais aussi des idées de lecture. 







Et si nous passions à l'application concrète de la pédagogie, en classe ou à la maison?
Comment s'organise une classe? Quel matériel est utilisé? Comment se déroule concrètement les apprentissages?







La pédagogie Montessori ne s'arrête pas aux murs de l'école... C'est une philosophie de vie quotidienne, une continuité à la maison. 

Comment recréer cet univers chez soi? 
Et pourquoi ne pas tenter l'aventure de l'instruction en famille?


Réflexions poussées

Parce que le monde de l'éducation comporte plus de questions que de réponses...

samedi 2 juin 2012

Qui suis-je?


Il est temps de vous parler un peu de moi, de mes projets... Commençons par une définition en quelques mots : je suis une maman de 2 enfants et je suis actuellement en formation (à la Source) de guide/animatrice Montessori (termes que je préfère à "éducateur"). 

Mon fils (qui a bien grandit depuis) et moi :)
Pourquoi me lancer dans l'aventure d'un blog? Ce n'est pas que les journées me paraissent trop longues (bien au contraire, et pardonnez-moi d'avance si le blog n'est pas mise à jour tous les jours). La conception de ce petit journal tire ses racines d'une grande envie de partager mes passions et particulièrement, mon enthousiasme face à la pédagogie que je vous présente au fil de ces pages.
Je me destinais depuis aussi loin que je m'en souvienne à l'enseignement et à la recherche. Cette rencontre avec une telle pédagogie a pourtant fait TILT! Quelle découverte pour moi...
Bien entendu nous étions sûrs de croiser un jour ou l'autre les découvertes de Maria Montessori. Nous nous sommes très tôt tournés vers une éducation alternative pour nos enfants. On commence avec le portage, le cododo et l'allaitement long... Et on en rajoute avec l'instruction en famille (depuis cette rentrée) car après bien des pérégrinations (oh oui!), j'ai désormais la chance de pouvoir les accompagner tous deux, au plus près de leur besoin...
L'histoire ne s'arrête pas là... Devant le manque d'offre en écoles Montessori en Alsace (et en tout cas, toujours trop loin de notre domicile) j'ai décidé de me lancer! Ce blog se veut donc être, également, un outil d'informations et d'actualités sur les ateliers Les Petits Explorateurs (qui font partie de l'association Envol ainsi que plusieurs ateliers de réalisation personnelle.)

Le logo des ateliers fait par mes soins (et comme vous le voyez je ne suis pas peu fière du résultat)

------------------------------------------------------------
Mme Fanny Marck Villermaux
Animatrice Montessori, Doctorante et Monitrice
-----------------------------------------------------------
06.03.91.66.43
-------------------------------------------------------------